seduction-online.com
Image default
Articles Séduction Mixtes

Je ne suis pas sûr mais je crois que ta soeur me drague …

Rate this post

Vous savez qu’en général, mes voyages (même si je vais chercher une baguette) se veulent toujours source d’aventures #selonmoi … et mon dernier voyage à Lyon n’a pas dérogé à la règle et m’a permis de réfléchir encore une fois sur un aspect de l’amour important pour nombre de célibataire : la séduction

La séduction se veut un grand terrain de jeu, que l’on soit un homme ou une femme. Séduire se veut souvent un parcours plein d’embûches ; réussir à capter l’attention, approcher sans trop approcher, parler sans trop parler, séduire sans trop draguer #supersimple… Un grand terrain de jeu où il faut malgré tout respecter un certain nombre de règles… Un jeu à deux où il y a un attaquant et un attaqué, un meneur et un mené, le tout est qu’à la fin, les deux soient gagnants…#gameoflove

Certaines situations font que ces « règles » sont parfois déjouées, dans le but ultime de… séduire coûte que coûte… Des situations que vous n’auriez jamais imaginées, des situations que vous n’avez jamais vues dans NCIS (Même Shemar Moore n’a jamais eu à faire à ça c’est pour dire)…
Des situations improbables, inconcevables, incroyables … et plein d’autres mots qui finissent en -ables.

Mais je pense qu’un exemple vous parlera un peu plus …

Cette semaine, je suis parti à Lyon la ville des lumières, après un voyage en train beaucoup moins beau que le texte de grand corps malade … je partais loger chez une amie de longue date plutôt charmante que j’appréciais énormément (apprécier ne veut pas dire que je veuille la séduire )#précision

Arrivé à son domicile, je fus accueilli par une demoiselle du nom de Nathalie qui ressemblait fortement à mon amie Jenny ; je compris après ma minute noire (c’est la minute blonde chez les noirs quand ils n’ont pas mangé depuis longtemps) que c’était sa sœur… une demoiselle très gentille, souriante et … très tactile.

Jenny arriva quelques minutes après, s’en suivit une explosion de joie, véritable liasse de bonheur due à nos retrouvailles, des câlins #amicauxjeprécise, des sourires et des questions …

Après ce petit moment de bonheur passé, nous nous installâmes à table afin de dîner tous ensemble… Jenny me présenta plus en détails sa sœur, m’expliquant qu’elle vivait avec elle car elle terminait ses études en droit dans une université de Lyon.
Mais durant tout le repas je sentais un regard posé sur moi, un regard plein de sens et d’affection… le genre de regard que j’espère qu’un jour Eva Mendes me fera #onpeutrêver.

Je me dis par la suite que j’avais dû rêver et qu’elle m’observait car me voir manger avec des baguettes ça vaut toute l’affection et le soutien de tous. #associationdesgarsquisefontdesfilms.

Interaction avec Nathalie, longue discussion avec Jenny, la nuit avançait et  mes yeux se fermaient… Je m’en allais tout doucement rejoindre le lit d’hôte des invités #lecanapé.

Formation oblige, je quittai les bras de Morphée en prenant le soin de programmer un repas le soir avec Nathalie et Jenny afin de pouvoir passer un bon moment avec elles.

La formation se passe #jevouspasselesdétails, et la journée se termine… j’avais hâte de rentrer afin de pouvoir me détendre auprès des filles. Une fois dans l’appartement, Nathalie apparait  de nulle part (un peu du genre David Coperfield sauf que c’est pas David Coperfield). Elle me demanda si j’avais passé une bonne journée et se voulut très prévenante et très tactile avec moi. Elle m’expliqua que Jenny ne pourrait pas manger avec nous dû à des contraintes professionnelles.

Nathalie me fit la conversation, me posa des questions d’ordre général au départ mais de plus en plus intimes par la suite …( nombre de copines, pour ou contre les sex friends, mon type de fille…) véritable interrogatoire, j’avais l’impression d’avoir Derrick en féminin devant moi …jusqu’à ce moment précis où je crus avoir mal compris les propos de la demoiselle :

« Tu sais Chroniques, il n’y a que 10 ans qui nous séparent, moi j’aime bien les personnes plus âgées, elles sont matures, je pense qu’elles ont plein de choses à nous apporter , et moi j’ai beaucoup à leur donner…» #les3petitspointssontimportants.

Un certain malaise s’installa dans la pièce, je ne connaissais pas les réelles intentions de Nathalie et je ne voulais pas lui laisser imaginer quoique ce soit …

Les nouvelles générations ont une force, c’est qu’elles vivent dans l’instantanéité et cultivent le besoin de faire tout tout de suite, en amour aussi, même si l’autre en face (moi ?) n’est pas prêt …

J’essayais tant bien que mal de ne pas m’embourber dans les travers de la séduction mais Nathalie, voyant mon inconfort, continua sur sa lancée et se rapprocha dangereusement de moi …
Je ne suis pas un pervers mais parfois, il y a des limites : une fille qui met un décolleté pour elle-même, je comprends mais une demoiselle qui met un DVP ( définition : Décolleté à Profondeur Variable ayant un effet immédiat sur le cerveau de l’homme)…

Usant d’un charme naturel #dvp, elle m’expliquait qu’elle pensait que notre rencontre n’était pas due au hasard #nonc’étaitgraceàsasoeur et que c’était un signe … #maisjenevoispaslequel

S’approchant chaque minute un peu plus de ma zone de confort, je faisais en sorte de rester à l’aise, je gardais en tête que c’était la petite sœur de Jenny, qu’elle avait à peine vingt ans, que c’était la sœur de Jenny #argumentsupervalable

Tentant d’augmenter encore son capital de séduction, elle lança un L’oréalchroniqueslifestyle, lui permettant de me rendre inerte pour l’après-midi..

Alors que ma résistance commençait tout doucement à s’effriter et que les attaques de Nathalie fusaient de toute part, Jenny revint … #jen’aijamaisétéaussicontentderevoirquelqu’un. Et là, aussi surprenant que cela puisse paraître, la fille folle de moi et de mon intelligence redevint en l’espace de 3 minutes une universitaire des plus classiques plongée dans ses bouquins et ses fiches techniques.

Une petite sœur dans toute sa splendeur… qui cachait bien son jeu. Une jeune fille devenue d’un coup beaucoup plus timide en apparence qui tentait tout de même une approche sous la table (technique de séduction intéressante et déstabilisante surtout si on se trompe de jambe).

Comme si le danger de se faire surprendre était aussi excitant que de tenter de me séduire. #ilssontbizarrescesjeunes

J’appris au détour d’une conversation le soir avec Jenny que sa gentille sœur avait un copain et qu’elle était en avance dans ses études du fait qu’elle avait sauté des classes, fait non négligeable quant à son âge  #deuxièmeeffetkisscool .

Je venais de me faire avoir par une jeune (très jeune…) fille entreprenante qui voulait juste tester l’étendue de son potentiel de séduction.

Dans le code de la séduction, il n’y a pas de règles préétablies,

Surtout quand séduire ne se veut avant tout qu’un défi,

Mais pour le bien-être de votre personne, il y a certaines conditions à respecter,

La prochaine fois que je me fais séduire je demanderai par précaution la carte d’identité #pounchline

Autres articles à lire

Les 5 règles de la Séduction

Irene

La direction des yeux : les 8 méthodes de détection de mensonge

Irene

Les sextoys : la mode du moment

administrateur

La jalousie, l’amour de peur…

Irene

LE CAUCHEMAR DES FILLES : LE FAUX GARS BIEN

Irene

Les amies de nos amis ne sont pas toujours les nôtres…

Irene