seduction-online.com
Image default
Sexualité et sextoys mixtes

BDSM : les clés d’une bonne pratique

Rate this post

BDSM : Ceux qui s’intéressent à l’univers du sexe en ont déjà entendu parler et l’ont peut-être expérimenté… Pour les autres, nous leur proposons d’en apprendre davantage sur cette pratique sexuelle afin de leur expliquer les clés d’une bonne pratique.

Qu’est-ce exactement que le BDSM ?

Le BDSM est un terme générique dérivé de la langue anglaise dont les initiales signifient Bondage, Discipline, Sado et Masochisme. Ainsi exposés, les mots, même en anglais, donnent une idée de ce dont on parle. Ce qu’il est intéressant de comprendre, c’est que le BDSM s’appuie sur différents domaines qui, tour à tour, font appel aux jeux sexuels, à la domination, à la soumission, à la psychologie humaine, pour une relation pimentée et qui sorte de l’ordinaire.

Quelles sont les clés d’une bonne pratique pour s’adonner au BDSM ?

Le sexe bdsm est une pratique qui séduit un nombre grandissant d’amateurs de sensations qui y trouvent un moyen de découvrir des plaisirs interdits et insoupçonnés. Pour autant, d’autres sont plus réticents à franchir le cap pour s’y adonner en toute quiétude et en toute connaissance de cause.

Il faut dire que cela peut avoir quelque chose de dérangeant, voire d’effrayant de se sentir dominé par son partenaire ou de lui infliger une punition en y ressentant du plaisir. Aussi, avant de se lancer dans l’aventure, est-il intéressant d’en rappeler quelques fondamentaux de base :

Il existe différents types de BDSM

Nous l’avons dit, le BDSM est un ensemble de domaines qui s’entremêlent pour aboutir au plaisir sexuel. Pourtant, il existe plusieurs manières de s’y adonner. En utilisant des accessoires comme des masques, des rubans, des bandeaux, de la lingerie en cuir, des menottes, des cordes, des fouets ou des jouets sexuels.

Il peut être doux ou plus soutenu selon le mode de pratique choisie. Certaines personnes aimeront utiliser un martinet, d’autres aimeront entendre des jurons ou gronder leur partenaire, d’autres encore voudront qu’on les attache. Vous comprenez qu’il existe mille et une façons de s’y essayer…

Connaître et fixer ses limites

Cependant, il est important de garder à l’esprit que le BDSM est une relation sexuelle consentie entre adultes responsables. Il est essentiel pour les partenaires de se fixer des limites afin de savoir ce qui leur plaît ou leur déplaît. Les différents partenaires jouent un rôle et comme toute représentation théâtrale ou cinématographique, il ne faut pas sortir du cadre au risque de gâcher la relation sexuelle et de lui donner un sens peu en rapport avec les attentes des uns et des autres.

Pour que la relation sexuelle BDSM soit réussie, il est primordial de connaître ses limites et de ne pas les dépasser. Métaphoriquement, nous pourrions dire que donner une fessée est dans les règles du jeu, quand battre son partenaire les enfreint.

Le dialogue et le respect de l’autre est crucial. Ainsi, en disant à votre partenaire ce que vous voulez et ce que vous êtes prêts à essayer, vous augmentez vos chances de ressentir des sensations qui vous font grimper aux rideaux pour un plaisir partagé et sans contrainte.

Autres articles à lire

Comment passer une nuit sensuelle avec les aphrodisiaques ?

administrateur

Mon premier (vrai) baiser…

Irene

Le massage naturiste Paris, un soin à la fois érotique et relaxant.

administrateur

Le Sexcamming : l’autre façon de se faire de l’argent en ligne

administrateur

4 raisons de faire un massage naturiste en couple

administrateur

La branlette grecque : tout savoir sur cette pratique sexuelle pour intensifier vos préliminaires

administrateur